Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ?

NB : Ceci est un billet d’humeur. Il est écrit sans aucun recul.

Ce soir, sur mon mur Facebook comme sur ma timeline twitter, j’ai pu constater l’omniprésence d’une vidéo extraite de l’émission « l’amour est aveugle » diffusée par TF1. Que voit-on dans cet extrait de télé-réalité ? Un homme, 24 ans, qui n’est pas ce qu’on pourrait appeler un exemple d’adaptation sociale. Célibataire, ingénieur informaticien, il nous confesse qu’il n’a pas beaucoup d’amis, qu’avec sa famille c’est pas génial. C’est cliché, on l’a choisi pour ça.

Alors oui, j’ai ri quand j’ai vu cette vidéo. On sera probablement tous d’accord pour dire que ce mec est à plaindre, il n’a pas une vie facile, bon. Ce petit extrait de reality show a un extraordinaire potentiel viral, on est en train d’en voir la preuve sur twitter et facebook. Pour être franc, j’ai même failli retweeter cette vidéo, et la mettre sur facebook. Seulement j’ai failli oublier que mon acte avait des conséquences. Qu’est-ce qui se passe concrètement ? Je passe un bon moment en regardant un mec se ridiculiser publiquement. Certains objecteront qu’il a choisi d’apparaître dans cette émission. C’est vrai. Mais cette personne n’a visiblement pas conscience des moqueries qu’elle peut suciter. Mettez vous à sa place une minute. Votre vie est la sienne et on vous propose de participer à une des émissions les plus regardées en France. En quelques jours, vous serez connu de tous, une star. Vous faites quoi ? Lui, il a signé.

Je n’ai pas la télé, je n’ai donc pas vu ce qui s’est passé en live. Il y a potentiellement plusieurs millions de personnes qui l’ont vu avant moi.Puis la vidéo se retrouve sur le web, et là c’est à nous de jouer. Chaque membre des réseaux sociaux est un acteur du web, doté d’un immense pouvoir : celui de partager une information, qui pourra elle-même être partagée à nouveau, jusqu’à ce que des dizaines de milliers de personnes en aient eu connaissance. Alors la plupart du temps on voit de belles choses, de véritables performances musicales, sportives, ou un enfant doué d’un incroyable talent. C’est beau, c’est ce qui fait d’ailleurs la beauté de l’outil : le buzz positif, l’apologie du talent, du beau, ou du drôle. Pour ça, je signe, et je pense que ça représente d’ailleurs 98% des flux d’informations. C’est pour moi ce qui fait que le web est un outil extraordinaire.

Seulement, ici, il s’agit bien d’un être humain. À l’heure où j’écris ce billet, il n’a sans doute pas conscience de ce qui se passe sur le web. Des tonnes de messages, des tonnes de tweets et de commentaires fleurissent ici et là. Vous avez posté cette vidéo sur Facebook ? sur Twitter ? Ne me dites pas que vous n’étiez pas conscients de ce que vos contacts allaient en dire, allaient en penser, je ne vous croirais pas. On partage d’abord parce que c’est drôle. Seulement, on ne rit pas, on se moque gratuitement. Il en va des commentaires sur son comportement, sur son physique, tout y passe. Seulement, c’est gratuit, c’est puéril. Quand on a un compte twitter avec plusieurs milliers de followers, ou un compte facebook avec des centaines d’amis, et qu’on partage cette vidéo, c’est simplement inviter tout son entourage à se foutre de la gueule de quelqu’un. Seulement voilà, sur Internet, c’est puissance mille, et ça laisse des traces. Faire tourner cette info sur Facebook ou Twitter n’a rien à voir avec le fait de montrer cette vidéo à deux potes ou copines autour d’un thé. La vie de ce mec étant ce qu’elle est, je vous pose une question si vous voyez quelqu’un se couvrir de ridicule en tombant dans la rue par exemple, que faites-vous ? Je ris, vous riez, mais une fois la plaisanterie terminée on va voir la personne et on l’aide à se relever. Ici, on rit, on partage, ça ne prends qu’une seconde, mais personne n’aide ensuite, on est passé à autre chose en trois jours. Mais lui, à votre avis, en voyant les commentaires, les tweets et les billets de blog, combien de temps ça lui prendra avant de passer à autre chose ?

Mes mots sont maladroits, et ce billet n’est que l’expression d’un ressenti très personnel que je souhaitais partager avec vous. Je serai vraiment ravi de recueillir vos opinions et ouvrir ici un débat sous la forme d’une question :

En tant qu’acteur des réseaux sociaux, peut-on se faire le vecteur de tout sans jamais se soucier des conséquences ?

crédit photo

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

54 commentaires pour “Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ?”

  1. Soit c’est un fake, soit il ne comprendra jamais rien à ce qui lui est arrivé.

    Après que ceux qui aiment les émissions d’M6 (et les autres chaines, évidement) ont le QI d’une moule c’est un autre problème.

  2. Excellent article, je partage entièrement ton point de vue !
    Justement en lisant le début de l’article, je pensais à la vidéo du buzz que tu avais partagée il y a assez longtemps sur ton ancien blog et comme par magie, elle apparaît en bas de l’article ! ^^
    C’est vrai qu’avant de retweeter tout et n’importe quoi il faudrait réfléchir un peu mais aujourd’hui très peu de personnes pensent aux conséquences comme toi et foncent partager à tout va les infos « drôles » ! L’horrible face cachée d’internet !

  3. Je ne suis pas d’accord avec Lud-up. Bien sur que ce mec comprendra ce qu’il se passe! Il doit deja le comprendre d’ailleurs. Quant aux amateurs de ce genre d’emissions, je ne suis pas sure que ce soit eux qui soient les plus à meme de faire circuler ce genre de videos et que leur QI n’a rien à voir là dedans.

    Bastien, je partage ton ressenti et je pense aussi qu’il serait plus judicieux et humain de se contenter de partager les vidéos purement droles et pas méchantes.

  4. J’aime les billets coup de gueule, surtout ceux qui vont à l’encontre du flux général! Il y a beaucoup de vrai; comme tu dis, phénomène « cour de récréation »: un bouc émissaire et un phénomène de meute… c’est presque une réaction animale. Quel que soit notre catégorie socioprofessionnelle ou notre QI, ce sont des comportements qui reviennent…
    Et puis TF1 sait très bien que les gens regarderont ce genre de spectacles (+confessions intimes + autres) pour se rassurer: « ouf; il existe des gens comme ça; ça me rassure sur ma propre normalité / intelligence » / etc.
    Je plaide coupable (quelle qu’en soit la raison) mais ton billet nous remet bien à notre place 🙂 merci.

  5. @LuD-up : je ne pense pas qu’il s’agisse de QI, partager ce qui nous fait rire est quelque chose de naturel. Seulement, dans un univers de l’immédiateté, on ne comprends pas toujours « pourquoi » on a ri. Il s’en est fallu de très peu pour que je partage également.

    @Mickaël, @Céline : je n’irai pas jusqu’à dire horrible, l’immense majorité des flux étant vecteurs d’informations à valeur ajoutée, qu’elle soit d’information, d’humour, d’admiration ou de créativité. Je pense qu’il faut continuer à être vigilant 🙂

    @Eowenn : merci pour ton commentaire. cour de récré, phénomène de meute, tes mots correspondent parfaitement à mon ressenti. c’est faire preuve d’un certain caractère que de t’exprimer comme tu le fais là, chapeau. mais il ne s’agissait en aucun cas de définir des coupables ou quoi que ce soit. simplement m’exprimer en faveur d’une prise de conscience.
    je ne peux que regretter profondément les choix de TF1, car c’est bien la prod qui a provoqué ce phénomène en choisissant cet individu.

    • @Bastion : moi j’ai trouvé l’émission pathétique et sans aucun intérêt. C’est bien pour ça que ça fait des années que je ne regarde plus la télé.

      Maintenant, le faite que tu en parles, même si c’est pour défendre la nouvelle « star », tu contribues au buzz.

      De toute façon je suis sur que dans quelques mois on le reverra dans d’autres émissions ou il racontera sa vie en se rendant ridicule, car il a compris que faire le con fait rentrer de l’argent. 😉

  6. Je suis d’accord avec ce que tu dis.

    J’avoue avoir retweeté cette video, je viens tout juste de l’effacer il y a a peine quelques minutes suite à la lecture de ton article..

  7. Lorsque l’on voit une vidéo comme celle-ci, le premier réflexe est de se demander si la situation filmée est réelle ou non.

    La seule chose que l’on peut constater aujourd’hui, c’est le boulot des producteurs et de la post-prod qui font de la manipulation de séquences, un art qui influence beaucoup de personnes.

    C’est sur que la situation de « Julien » (si c’est son vrai prénom) est embarrassante. Et qu’il n’a pas forcément mesuré l’impact de sa prestation.

    Mais cela nous amène à un débat plus important que la vérité sur une situation diffusée. Savoir où se trouve la limite entre vie privée et vie publique. A l’heure où de plus en plus de données privées atterrissent sur la toile, il est d’autant plus important d’estimer les conséquences de ses actes.

    Dans ton article, tu fais appel à la réflexion sur les personnes qui partagent ces liens. Je suis d’accord avec cet appel. Cependant je trouve qu’une réflexion plus globale sur les actes que l’on accomplit sur la toile est à mener avant tout.

    Que l’on soit la cible ou la personne qui partage cette moquerie sur internet, nous avons tous besoin de se remettre en question. Surtout dans un moment comme celui-ci, où la question du droit à l’oubli reste en suspend alors que des situations comme celle de julien ou des personnes qui doivent se ruiner pour payer une agence afin qu’il récupère une certaine virginité virtuelle apparaissent…

    Je serai ravi de poursuivre cette discussion, alors n’hésites pas à me contacter 😉

  8. A mon avis il n’est pas un fake, car on peut voir en tappant son nom prénom dans google qu’il possède un profile facebook et qu’il a également programmé un jeu (fps)

  9. En fait c’est son image qui va en prendre un coup.
    Si dans la vie de tous les jours, les gens le croiseront (dans la rue, ou peu importe l’endroit) ils se diront « oh c’est lui le mec qui est passé sur tf1 »
    Bref son image sera dégradé.

  10. Ton article fait plaisir à lire, dans son appel à un peu de responsabilité personnelle et collective… Merci

  11. Quand je vois ce genre de buzz, j’ai encore plus la haine contre les chaines qui diffusent des télé-réalités comme TF1 ou même M6 mais il est vrai que TF1 prend beaucoup de liberté.Maintenant je pense qu’on doit pas copier leur comportement avec l’aide de Facebook ou Twitter.Mais honnetement même si ton article est une très bonne initiative je pars du principe que beaucoup de gens ne savent pas faire la part des choses (ou tout simplement beaucoup de gens sont cons) et donc ce genre de buzz va continuer et empirer même.

  12. J’y vais aussi de mon petit commentaire…

    Tu pars du principe que notre sympathique roux est innocent et victime.

    Mais :

    A) Notre jeune ami a participé à un jeu TV sur TF1 qui consiste à rencontrer des gens dans le noir. Le contrat de base est excessivement puant et sent le dérapage. Il savait où il allait.

    B) Il précise dans le reportage qu’il est très intelligent (que sa tête fonctionne très bien). Si tel est le cas, il comprend ce qui se passe et l’avait un tant soit peu anticipé (surtout s’il est geek, il savait ce qu’il allait provoquer).

    C) Il le gère d’ailleurs pas trop mal. Sur son Twitter (si ce n’est pas un compte fake – http://twitter.com/gouessej ) Tu le vois parler avec pas mal de gens, ça reste courtois, et il a l’air bien conscient de ce qui se passe. Mais en même temps, il parle de ses projets, échange avec de nouvelles personnes, et n’a pas l’air d’être dans le désespoir total.

    Je crois qu’il avait envie d’être vu, qu’il semble plutôt assumer qui il est et même s’il sort des trucs totalement énormes dans l’émission (sentiment renforcé par un montage sûrement bien bourrin) je ne crois pas que ça va lui porter un gros préjudice (et en tant que roux, il doit être habitué à affronter les réfléxions des cons).

    Perso, j’ai vu la vidéo, j’ai ri aussi. Mais quand tu y réfléchis, ce n’est pas parce qu’il est ridicule. Il gueule sur des cons qui se moquent d’une fille enrobée. Il dit ce qu’il pense en sortant à la serveuse que c’est pas un vrai métier très gratifiant (très bourrin et pas très respectueux, mais je pense que les serveurs n’ont pas pour ambition de le rester toute leur vie)(et j’en connais quelques-uns). Il sort un truc énorme qu’on entend jamais « J’ai fait honneur aux roux ».

    Donc ne nous faisons pas les sauveurs de gens qui ont peut-être fait en sorte que ça arrive.

    Autres points de vue pour réflexion :

    – Les casteurs de l’émission ont fortement contribué à tout ça. Ils savaient ce qu’ils faisaient en le choisissant,

    – Beaucoup de gens disent que c’est un fake. Soit il est très vrai dans sa façon d’être et manque d’un peu de recul, soit c’est (au moins en partie) le cas, pour rebooster le buzz autour d’une émission qui est quand même navrante,

    – Tu parles de cours de récréation, je dirais juste une certaine facilité et un certain goût pour faire passer ce qui est glauque, ce qui buzze, ce qui fait un peu mal.

    Les vidéos qui marchent le mieux, ce sont les trucs WTF, NSFW, des trucs horribles qui nous amusent sur l’instant et qu’on oublie bien vite.

    Après, nous n’aurions pas tout ce débat si le mec n’avait pas été casté, s’il n’avait pas participé à l’émission, si quelqu’un ne l’avait pas enregistrée, si elle n’avait pas été mise sur youtube, si youtube l’avait virée car c’est plus qu’un extrait, c’est tout un passage d’une émission soumise à copyright et qui porte potentiellement atteinte à quelqu’un, si elle n’avait été balancée une première fois sur Facebook – twitter – blog…

    Bref, ça fait beaucoup de responsabilités à gérer. A commencer par celle du principal intéressé.

    • c’est assurément l’un des aspects les plus négatifs du web ! en quelques heures, la réputation d’une personne peut être anéantie et je pense que personne n’aimerais vivre ça au quotidien.

      Ceci dit, je suis le premier à relayer ce genre de vidéos (je viens de la poster sur mon Facebook :)).

      dans le cas d’une émission TV de ce type, détestable à souhait et dont le but premier est de toute façon de créer le buzz et le scandale, je n’éprouve aucune gêne à me moquer ouvertement du contenu proposé.

      je n’arrive pas à ressentir de la peine pour ce jeune ingénieur informaticien.

      tu sais qu’en allant participer à ce type d’émissions que tu prends un risque énorme. faut assumer après ! personne lui a mis un flingue sur la tête pour qu’il participe à ce jeu !

      il va prendre cher en tout cas le garçon sur le net, en plus il est roux (un groupe qu’on peut insulter en toute impunité sur le net ….)

      ce qui me dérange plus en revanche, c’est le Petit Journal People et j’en avais parlé sur mon blog dans cet article: http://buzzandyou.wordpress.com/2009/12/02/yann-barthes-ou-le-pouvoir-de-la-loupe-grossissante/

      dans le cas du bide Snoop Dog, certes c’était très marrant mais c’est le genre de choses qui peut arriver à n’importe qui se faisant interviewer par des journalistes.

      et là, le nom du mec avait circulé sur le net, ainsi que celui de ses amis…
      bref, tu te récoltes une sale e-reputation pour 10 secondes au Grand Journal…

      moralité, évitez la TV 🙂

    • Ce n’est pas un fake, je connais le mec en question, c’est un ancien collègue. Par contre c’est vrai qu’en voyant la bande annonce qu’il placardait partout avant de passer pour dans l’émission je lui ai suggéré de supprimer toute référence à lui-même sur le net… et au contraire, lui m’a indiqué qu’il était fier de continuer comme ça et qu’il ne voulait pas supprimer ces références. Bon, eh bien, il l’a payé cher. 🙁

  13. Juste dire, comme Publigeekaire, que le mec a choisi de faire cette émission (d’ailleurs, j’ai la télé, internet, et je n’ai pas vu cette vidéo).
    Je pense en effet que les réseaux sociaux et autres médias véhiculent des tonnes de choses qui peuvent porter préjudice, mais dans ce cas présent, on ne peux pas voir ce gars comme une victime. Peut-être un peu naïf, mais ce n’était pas une caméra cachée.
    Cela-dit, je suis complètement d’accord sur le fait qu’on participe souvent à des « lynchages » médiatique sans vraiment en prendre la mesure, et c’est là-dessus qu’il faut bosser.

  14. En fait, se moquer d’un gars qui se ridiculise à la télé n’est pas nouveau, c’est presque aussi vieux que la télé elle-même. On a tous au moins une fois retrouvé ses potes au collège ou au boulot le lendemain et discuté sur le thème « t’as vu l’autre **** hier soir sur TF1, trop grave, …. etc… ». Le souci aujourd’hui, c’est que cette discussion ne dépassait pas la cafet ou les bancs de la classe. Aujourd’hui, ça « buzze » à mort sur Internet pendant quelques jours, et puis surtout ça reste … pour combien de temps ? Le gars va devoir vivre avec cette humiliation publique à vie. Car c’est bien là que se situe le problème : les paroles s’envolent, mais les écrits restent. Et sur Internet, ils restent surtout facilement accessibles …

  15. Excellente article qui reflète bien ce que je pense des réseaux sociaux.

    Et ce cas me touche un peu plus que la plupart des moqueries gratuites qui pullulent sur la toile puisque mon profil est très/trop proche de ca gars, étant moi-même ingénieur en informatique, célibataire… et roux.
    Et si il n’a pas pensé aux conséquences de son passage ( ce que je peux concevoir, et la montage peut y être pour beaucoup) sur sa vie personnelle, il n’a pas du non plus se dire qu’il va véhiculer un nouveau stéréotype ( les ingénieurs informaticiens sont des handicapés de la vie et des relations)…
    J’espère sincèrement ne jamais être comparé à lui, tout comme j’espère que son buzz ne lui pourrira pas le reste de son existence.

  16. Ouai enfin soit dit en passant se cas reste à mon avis une moquerie légère, après tout si il n’est pas acteur et que c’est son comportement dans la vie, sa ne doit pas être la première fois qu’il se fait railler. Il a du en voir des vertes et des pas mures, et puis se genre de phénomènes qui sont conséquent et a grande échelle peuvent parfois être déclencheur de quelque chose chez cette personne qui pourrais l’amener à une remise en question, il part quand même le point levé en signe de lutte alors qu’a mon avis il a perdu une raison de se taire. Enfin bref reste qu’il y’a des cas des biens pires, des personnes qui n’avaient jamais rien demandé a personne, à commencer par les buzzs déniché dans le petit journal people un simple et anodin snoop doggy dog et la tout ton entourage se fout carrément de ta geule pendant au moins trois mois, sa fait des histoires a raconter a ces petits enfants. Alors qu’on se moque de lui sachant que d’ici deux semaine on aura oublier sa ne me choque pas, des gamins de cours d’école subissent pire mais personne n’en parle sur internet alors on s’en fout…. Voir pire, pour lui on auras oublier dans pas longtemps et c’est plutôt bien, mais pour les autres aussi on aura oublié, ceux qui meurent de faim ceux qui ont besoin d’aide seront oublié dans 3 semaines remplacé par de nouveau nécessiteux et un autre buzz qu’un pauvre type aura crée sans s’en rendre compte. Personnellement la négativité du web est là, encré dans la consommation effréné de l’information et du buzz.

    Excuser mon exécrable français

  17. Hello

    Bravo pour ce post, une bonne analyse de la trash culture actuelle mais il y a cependant un détail que tu as omis : ce brave garçon savait parfaitement qu’il allait se faire « avoir » le problème de la télévision étant les montages.
    C’est là la grande force d’internet : avec un peu de recherches, les informations sont clarifiées, vues sous d’autres angles que celui des mecs de la régie et surtout on peut savoir ce qui n’est SURTOUT PAS montré à la télé c’est à dire le côté tout bonnement humain de ces personnes.
    Ce garçon qui paraît un peu dérangé est tout à fait normal, il a un blog où il explique son ressenti vis-à-vis de la chaîne et de la production, donne sa version des faits.
    Ce n’est pas parce que facebook renferme plus de kikoolol et de personnes « en transition » (qui commencent à se rendre compte que la télévision ne sert qu’au spectacle, exemple à la clé en postant ce genre de vidéos)que le web n’est plus réservé aux geeks et aux personnes désireuses de s’informer et par conséquent, d’enrichir leur culture et leur vision des choses…

  18. Faut pas dramatiser, tout le monde va l’oublier ce type. Et je dis ça alors que je suis roux et ingénieur.

  19. Hmmm

    Le bloggeur n’a pas tort, mais a mon avis, il oublie une chose importante : la valeur de l’action réalisée, et l’influence qu’elle peut avoir sur son milieu professionnel et entourage familial.

    1. en signant dans une telle émission, il se devait de savoir qu’il était forcément un « cas social » : c’est comme ça qu’on les choisit. Ce genre de personnes suscitent forcément un attrait du public. = AUDIMAT

    2. s’il a signé, c’est qu’il est assez bête pour se montrer en public, donc je changerai la problématique de fin en :

    « lorsqu’on signe pour une émission diffusée devant un très grand nombre de téléspectateurs, doit-on s’afficher sans retenue, au risque de déclencher d’irréparables conséquences ? »

    3. ce qu’il a fait dans cette émission n’est pas un grand danger pour sa carrière : en effet, on exige pas d’un ingé informatique qu’il soit expert en relations publiques, mais seulement qu’il excelle dans son domaine. Après, sa vie privée, on s’en fout. Et là, je ne pense pas qu’il y ait un préjudice.

    4. N’oublions pas que la bêtise des actions de ce genre de personnes est terrible : ils postent et s’affichent en direct, devant le plus de personnes : or, un jour où ils murissent, ou plutôt s’intéressent un peu au Monde, ils prennent conscience des conneries qu’ils ont faites, et là, un nouveau business est apparu : les agences spécialisée dans la destruction et l’effacement des propos/images/vidéos déplaisantes et qui nuisent à la réputation d’une personne…
    Et bien évidemment, dans la grande majorité des cas, ce sont ces mêmes idiots qui font appel…

    J’ajouterais que pour finir, on devrait surtout se poser la question de la responsabilité des médias : en effet, ces derniers savent très bien qu’en engageant des abrutis finis dans des émissions pour autres abrutis finis, les internautes partageront et partageront le court bout de vidéo immédiatement créé sur Youtube par un autre internaute.

    Et cela créé du buzz : la preuve, on connait le nom de l’émission et de la chaîne qui la diffuse. Or ces chaines ne demandent surtout pas la suppression de la vidéo, bien au contraire. Ou alors elle le demandent, un grand laps de temps plus tard, une fois le buzz terminé, pour se parer d’éventuelles actions en justice…

    Et c’est là le réel problème.

    L’internaute « doté d’un immense pouvoir » n’existe pas, pour moi. Ce n’est qu’un mouton qui est emporté par la foule des autres internautes. Et qui nourrit les internautes ? Les médias.

  20. Très beau ressenti, très vrai aussi !

  21. On voit ici la perversion d’internet en fonction de l’usage qu’on en fait: j’adore les gens qui ne regardent pas la télé car trop « bas de gamme » pour eux mais qui en connaissent toutes les facettes « trash ».
    Quant à dire que le gars savait ce qu’il faisait en signant pour ce genre d’émission, c’est certes possible, mais c’est quand même oublier un peu vite que tout est « monté » et mis en scène pour faire de l’audience à tout prix, quitte à laisser qq cadavres sur le bord de la route.
    Et le gars n’est peut-être pas un modèle d’intégration sociale mais il n’est certainement pas plus crétin au vu de son parcours que la moyenne des télespectateurs qui se foutent de lui.
    Et lui est lucide apparemment.
    En tout cas bravo pour ce post sûrement à contre-courant de la pensée générale, c’est rassurant qu’il y ait encore des gens qui n’aiment pas hurler avec les loups… 🙂

  22. Merci Bastien pour cet article.
    Ça ouvrira les yeux à ceux qui ne pensent pas à tout en transférant tout et n’importe quoi sur le web.

    Bravo pour tout ce que tu fais et le temps que tu prends pour le dire !!

    Amicalement,

    Florence

  23. Bonjour,
    non, ce n’est pas maladroit, au contraire !

  24. Merci pour cet article qui donne beaucoup à réfléchir, même si je pensais déjà être parfaitement conscient de ce « problème ».

    J’ai regardé le documentaire que tu partages depuis youtube et je m’étonne du nombre de buzz qu’il véhicule avec lui. C’est un peu comme avertir un gosse que le sucre provoque des caries et de lui donner une tablette de chocolat.

    À mon avis, le problème du buzz « négatif » découle d’une part d’un manque de responsabilité personnel et d’autre part, d’un problème social qui pousse les gens à chercher de la reconnaissance sociale. Sinon pourquoi partager toutes ses informations sur facebook ou sur un blog ? Partager, c’est être vu. C’est se sentir exister.

    Ensuite, il faut bien l’avouer, certains buzz permettent de poser un regard critique sur certains hommes politiques qui, de part leur fonction, devrait avoir l’obligeance de garder certaines réflexions pour eux.

    Bref, je pense qu’avant-tout, le problème est personnel. Il faut se responsabiliser et chercher l’explication de ces conséquences à la racine.

  25. Bonjour

    Certaines personnes ici semblent ne pas avoir lu ce que j’ai expliqué en détail dans mon blog et c’est bien dommage parce que j’ai cherché à rétablir la vérité. Je ne cherche pas l’exposition médiatique, je l’ai dit maintes fois, je ne cherche pas la gloire, je cherche l’amour. Je suis serein sur Twitter parce que je sais qu’au final, la personne la mieux placée pour parler de « L’amour est aveugle », c’est moi. J’étais sur le tournage, j’étais dans la « machine », je la connais beaucoup mieux que vous tous ici, je ne perds jamais de vue que de simples téléspectateurs ont surtout accès à une oeuvre ordurière de 90 minutes qui ne reflète même pas les 3 jours de tournage.

    J’ai répondu à pas mal de questions évoquées ici, je vous invite à jeter un coup d’oeil à la fin de mon article sur l’émission, dans la FAQ. Bonne continuation.

  26. Bastien, ton article est très bien, mais n’oublions jamais que nous nous moquons tous du « malheur » des autres, c’est dans notre nature, c’est la nature humaine.

    Je n’ai pas vu l’émission dont tu parles dans cet article (car ce genre de show ne m’intéresse pas et doit être certainement truqué), néanmoins, si cette personne est vraiment un ingé info, qui nous dit que ce n’est pas lui qui a posté, sur les divers réseaux sociaux, cette vidéo, histoire de se faire un peu plus de pub grâce au buzz qu’il espère faire.

  27. En effet, ça fait réfléchir. Je ne pense pas que FB soit vraiment d’une utilité fracassante pour 99% des gens. C’est plutot une façon de passer le temps que certain(e)s partiquent de manière addictive!

  28. Bonjour

    Pourriez-vous retirer mon nom complet du commentaire suivant s’il vous plait?

    http://videonoob.fr/blog/les-reseaux-sociaux-sont-ils-une-cour-de-recreation#comment-218400830

    Merci d’avance. Cordialement.

Rétroliens/Pings

  1. Bastien Chanot - 8 mai 2010

    Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  2. Bastien Chanot - 8 mai 2010

    @jorisrenaud @MathieuFlex @Eowenn mes pensées sont là, n'hésitez pas à partager/commenter/alimenter le débat http://bit.ly/9wGZTr

  3. Mickaël - 8 mai 2010

    RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob] // Excellent article !

  4. Les tweets qui mentionnent Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? -- Topsy.com - 8 mai 2010

    […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Mickaël et Bastien Chanot, Bastien Chanot. Bastien Chanot a dit: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob] […]

  5. Stephanie Valibouse - 8 mai 2010

    RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  6. Jonathan Colmenares - 8 mai 2010

    J'aime ce point de vue. RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  7. Mr capable - 8 mai 2010

    RT @bastienchanot Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  8. Joris RENAUD - 8 mai 2010

    Le débat commence RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  9. Kévin Mantovani - 9 mai 2010

    Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? : http://tinyurl.com/38re92h

  10. Daniel HADDAD - 9 mai 2010

    RT @MathieuFlex: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob] (via @bastienchanot)

  11. Cel.TIC - 9 mai 2010

    RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp [VideoNoob]

  12. Stephanie Valibouse - 9 mai 2010

    Ouhh excellent commentaire de @MathieuFlex chez @bastienchanot… vous aussi, participez au débat "Julien le roux" –> http://bit.ly/aF3e8x

  13. Bastien Chanot - 9 mai 2010

    RT @Eowenn: Ouhh excellent commentaire de @MathieuFlex… vous aussi, participez au débat "Julien le roux" –> http://bit.ly/aF3e8x

  14. Bastien Chanot - 9 mai 2010

    @gouessej salut! Pourrais-tu nous apporter ton point de vue? http://bit.ly/9wGZTr

  15. Julien Gouesse - 9 mai 2010

    Je suis assez d'accord mais pas crédule RT @bastienchanot @gouessej salut! Pourrais-tu nous apporter ton point de vue? http://bit.ly/9wGZTr

  16. Rémy Thellier - 10 mai 2010

    @Savatte Mais si on prend un peu de recule sur cette histoire : http://bit.ly/9LANt0

  17. hemrick mas - 14 mai 2010

    RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp

  18. Léa PANAMA - 14 mai 2010

    RT @hemrickdu06: RT @bastienchanot: Les réseaux sociaux sont-ils une cour de récréation ? http://bit.ly/bxrqEp

  19. Thomas - 12 août 2010

    3 minutes de réflexion sur les réseaux sociaux (facebook, twitter, etc.) http://bit.ly/ddNjOf

  20. Bastien Chanot - 27 octobre 2010

    @beaucouplus la réaction rapide et non renseignée fait des dégâts (humains) qu'on efface pas http://bit.ly/9wGZTr cc @PruneTG

  21. Am Ced - 6 septembre 2012

    http://t.co/fJB77X3k
    Une émission intéressante

Répondre